Article : Michel Baqué et Aldo Creveli

On croyait avoir compris qu'après quelques mois en Andalousie, Nicole Debris Poujardieu allait poser ses valises et ranger ses pinceaux pour quelque temps, pour profiter, après la chaleur torride des plages espagnoles l'été passé, d'un automne généreusement ensoleillé et une température clémente en Languedoc,.....Que nenni.

Notre peintresse n'est pas comme certains, un peintre « côté » par une galerie dans la plupart du temps parisienne, mais ses expositions remportent toujours un succès mérité semble-t-il. Pour cet ancien professeur de dessin ce sont, portraits divers et paysages d'un sud aride qui alternent lors de ses expositions. Dernièrement elle enchaînait dans la région, deux salons, à Saint-Just et à Saint-Brès, après avoir laissé entendre qu'elle allait peut-être mettre un frein à ses nombreuses expositions.

sept 2014 A la recherche d'une'ile encadadre 001 [1600x1200]

Il semblerait que cela ne soit pas pour tout de suite, puisque la fièvre des voyages semble l'avoir sorti de son projet de retraite. Si elle ne « fera» pas la galerie Courbet de Palavas  ( où elle avait obtenu le prix des Cimaises en 2013 ), en décembre contrairement à son habitude, mais un petit peu plus tard, elle présentera une partie de son travail avec de nombreuses nouvelles réalisations du 29 janvier au 7 février dans la superbe salle des mariages de la mairie de Lattes.

Ile [1600x1200]

Entre-temps, sur son agenda on devrait la retrouver pour une exposition à Langon, en Gironde, d'où elle est native, puis certainement à Albi, pour un week-end, au pays du célèbre Toulouse-Lautrec. En attendant, il faudra patienter pour retrouver son style bien particulier, et ce don de donner vie et luminosité aux yeux de ses portraits, en janvier, à Lattes.