Littoral Presse : Informations de Villeneuve les Maguelone, Mireval et du Littoral.

20 avril 2021

MERCREDI A 9 HEURES.....LES OBSEQUES DE BERNARD POVILLON

Information de Michel Baqué et Aldo Creveli.  

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre ami,

Bernard POVILLON

Décédé le vendredi 16 avril 2021, à l'âge de 76 ans.

Les obsèques  auront lieu  mercredi 21 avril 2021 à 09h00 en l'Église Saint Etienne..

Bernard Povillon 2013

Bernard Povillon était également le sacristain bénévole de l'église St Etienne

Posté par michelbaque à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 avril 2021

URBANISME.....UNE INTERESSANTE MISE AU POINT DE JEAN-CLAUDE BONNAFOUX

Par Aldo Creveli et Michel Baqué....d'après une communication de Mr Jean-Claude Bonnafoux ! Crédit photos : Google

Villeneuve les Maguelone :
Urbanisme, aménagement comparons ce qui est comparable

Vue globale de Villeneuve

 

Comme indiqué dans ma page de couverture, j’ai eu l’honneur d’être adjoint au Maire à l’urbanisme et aux grands travaux de 1995 à 2008. Ces 12 dernières années j’ai souvent été raillé, accusé, humilié, j’ai été le bouc émissaire de l’ancien Maire, sans doute afin de masquer ses propres faiblesses et incompétences.

Je pense que le temps est venu de sortir du silence et rétablir les vérités.
Villeneuve les Maguelone, commune littorale de la proche banlieue montpelliéraine a connu une croissance importante et l’on peut dire sans risque d’erreur que la majorité des Villeneuvois a rejoint notre village dans les 30 dernières années.
Il faut donc saluer ici, l’ouverture d’esprit de nos anciens qui ont su accueillir les nouveaux venus et construire avec eux un village pittoresque et attractif, qui a su conserver son âme tout en se dotant d’équipements modernes (1977 – 2008). Durant cette période, la vie sociale, citoyenne et culturelle de notre commune s’est organisée autours d’équipements publics nécessaires à son épanouissement.
Notre commune bénéficie d’un cadre naturel exceptionnel, mais fragile et contraignant (zones humides, espaces naturels protégés, héritage historique, cathédrale de Maguelone, église Saint Etienne, les salins, la vigne, le raisin de table). Ceci implique une politique assurant à la fois le développement économique de la commune, la satisfaction des besoins de ses habitants, la protection et la mise en valeur de ses richesses naturelles et historiques.
Nous venons de vivre une année de grave épidémie avec la covid19. Celle-ci a montré les limites de notre société basée sur le profit à tout prix mais aussi à n’importe quel prix. Mettre l’écologie au centre de toutes les politiques un vœu pieu, pas très bien partagé ces dernières années à Villeneuve. L’association Maguelone Gardiole en a fait les frais. Malgré de nombreuses victoires devant les tribunaux (décharge du Thot, Pont de Villeneuve, PLU, SCOT, MONTEILLET) elle n’a jamais soulevé les foules, seule satisfaction les 15000 euros récoltés auprès des Villeneuvois afin d’aider à payer les frais de justice. Je fais parti de ceux qui pensent que l’après ressemblera à l’avant, tant les mentalités individualistes sont ancrées dans les esprits. Mais à Villeneuve avec la nouvelle municipalité j’ai la conviction que l’instant présent et futur est propice à mettre l’accent sur les enjeux écologiques et environnementaux. Gérer la commune comme l’a fait l’ancien Maire pendant 12 années c’est le monde d’avant. L’aménagement du territoire, la gestion de l’urbanisme et du logement doivent être pensés, réfléchis, pour et avec la population, et non dans l’intérêt exclusif des aménageurs privés.
Construire comme seul prétexte qu’il manque des logements, c’est la politique d’hier. Urbaniser encore et toujours, c’est multiplier les problèmes de circulation, augmenter les besoins sans se donner les moyens d’y répondre. Il faut savoir choisir entre une croissance démographique galopante, et le bien être de la population. Pour cela il faut des élus qui aient du courage et de la réflexion. Ici à Villeneuve force est de constater que c’était les promoteurs qui pensaient pour le Maire.
Dans le vif du sujet avant après 2008
2007 en termes de logements c’était 2450 résidences principales pour 261 logements sociaux, (soit 10,65%). De 2001 à 2008 avec la révision du POS (Plan d’occupation des Sols) nous avons acquis la maîtrise des sols et proposés 309 lots en lotissement communal, permettant à 263 résidents Villeneuvois (soit 85,01%) de devenir propriétaire de leur villa au prix moyen de 110 euros le M2. Ceux qui ont eu la chance d’en bénéficier peuvent en témoigner. Alors que dans la même période 172 parcelles privées ont été commercialisées au prix moyen de 240 euros le M2.
A partir de 2008 cette politique de maitrise foncière et de lutte contre la spéculation a totalement disparue. C’est effectivement dans cette brèche que se sont engouffrés les aménageurs et autres promoteurs immobiliers qui ne se sont pas contenté d’occuper l’espace mis à leur disposition sans aucune contrainte, mais ont dicté leur loi, en imposant à la municipalité des zones à construire complètement incompatibles avec toute logique de transport, de circulation, parfois même incompatibles avec le code de l’urbanisme (zone littorale sud Arnel, éloignement pont de Villeneuve). Le premier effet de cette nouvelle politique du laisser faire par des professionnels avides de profit, ce sont les prix, Aujourd’hui pour construire une villa il faut compter 500 à 600 euros du M2.
La révision du POS valant élaboration en PLU (Plan Local d’Urbanisme) a été approuvée par la majorité municipale du Conseil Municipal du 29 mars 2013. Les conséquences de cette délibération s’avèrent aujourd’hui 8 ans plus tard désastreux pour la vie en harmonie de notre commune.
Les zones nouvelles ouvertes à l’urbanisation ont pu être ralenties voire supprimées, grâce aux recours en justice (85 logements au pont de Villeneuve au lieu de 350 prévus, 70 à Sud Arnel à la place de 250). Preuve que ce PLU n’était pas conforme pas aux règles du code de l’urbanisme. Il en est de même du règlement qui a modifié les conditions de construction à l’intérieur de la commune. « Construire la ville dans la ville », un bien beau titre dans le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) révisé en 2013, pour un bien triste résultat. C’est bien à partir de 2013 qu’on a vu s’agiter les promoteurs et agents immobiliers et se multiplier les projets hallucinants qui fleurissent aujourd’hui.
Une longue série :
- Boul. des Chasselas, immeuble Boréalis (surnommé immeuble pierre à feu) dans le périmètre de protection des 500 mètres de l’église Saint Etienne. Une horreur architecturale digne de la préhistoire. A la place d’une villa 23 appartements avec parking souterrain et toit terrasse au pied du ruisseau de la Capoulière.

Boréalys

- Chemin de la Mosson 16 appartements au milieu des villas dans une rue en impasse.
- La trilogie d’immeubles avenue de Mire val 150 logements en bordure de voie à la place de 4 villas, avec le dernier né attenant à la maison de retraire, un terrain arboré initialement prévu pour un lieu de vie des résidents. A la place un mur de 9 mètres de haut et pas de place pour un seul arbre portant obligation dans le code de l’environnement.
- Je passe sur le projet complètement fou de 350 logements à la place du complexe sportif avenue de Mireval, poumon vert de notre village.
- A l’emplacement des anciens ateliers municipaux 88 logements en zone inondable, un permis délivré en avril 2020 pendant le premier confinement.
- Les 66 logements sociaux construits route de Mireval à la place du hameau agricole prévu sur 200 hectares au POS de 2001.
- Les 33 logements prévus sur l’emplacement réservé au POS de 2001 pour l’agrandissement du cimetière.
- Les 28 logements place de l’église.
- Que dire des 60 logements sociaux en bordure de la D185 à l’intérieur d’une zone artisanale.
- Enfin les différents projets instruits délivrés ou non de R+2 dans des lotissements boul. Carrière Poissonnière notamment, pour lesquels des recours sont engagés pour trouble de voisinage et manque de place pour stationner.
Tous ces projets dont le seul but est faire du profit, sont conçus sur une architecture classique avec parking souterrain et toit terrasse. En contradiction avec le classement de notre commune.
Considérant que c’est le Maire au final qui délivre les permis, le législateur lui a donné le pouvoir au travers d’une multitude d’articles dans le code de l’urbanisme et de l’environnement de les rejeter. Un aménageur qui dépose un permis de construire a d’abord étudié les règlements et la façon dont il peut les utiliser dans son propre intérêt. Il informe et discute de ce projet avec le Maire ou son représentant. Il ne déposera pas ce permis sans l’accord préalable de la commune, ayant engagé d’importants frais financiers pour constituer ce dossier. A partir de ce moment là, seul un recours devant le tribunal administratif peut changer la donne.
Et avant 2008 qu’avez-vous faits ?
Bien sur, nous avons nous aussi urbanisé. Dans une région à forte pression foncière, difficile d’y échapper. De 1995 à 2008 nous avons respecté les objectifs définis avec la communauté d’agglomération de Montpellier, construire 45 logements par an, dans des secteurs maitrisés et dirigés plutôt au nord de celle-ci. Mais surtout nous l’avons fait en dotant la commune de tous les équipements publics nécessaire à son épanouissement. Nous avons pris soin également de développer du logement social, alors qu’en tant que commune littorale nous n’en avions pas obligation.
Alors que l’on cherche des alternatives à la voiture et à utiliser l’énergie propre, les dernières pistes cyclables réalisées à Villeneuve datent de 2006. L’ensemble du réseau cyclable, 15 kilomètres environ a été réalisé avant 2008.
-Piste entièrement sécurisée en milieu urbain, appréciée par les élèves du collège et des écoles reliant le collège à l’école Dolto.
-Rue de la Figuière centre de loisirs.
-Dans le cadre de la réalisation de la rocade, nous avons obtenu du Conseil Général que cette voie soit doublée d’une piste reliant le collège au château d’eau.
-De la maison d’arrêt au camping de l’Arnel puis prolongée jusqu’au pont vert.
-Du collège jusqu’au mas d’Andos en direction de Mireval.
Concernant la sécurité et la fluidité entre 2004 et 2007 ont été réalisés les 3 grands ronds- points pour sortir de Villeneuve (Château d’eau, Arnel, Collège). En 2002 un nouveau plan de circulation en concertation avec les associations a vu le jour jamais modifié depuis. La création de la rocade collège château d’eau en 2004. Enfin l’évitement de la traversée de Villeneuve D 185 de la maison d’arrêt jusqu’au camping de l’Arnel. A noter qu’un rond point D 185 au lieu dit le Pont de Maratte, direction le pont de Villeneuve, avait été discuté et acquis auprès du Conseil général en 2006. 15 après, Il n’est toujours pas réalisé.
De 1981 à 2008, nous avons doté la commune de tous les équipements publics de qualité qui font la fierté des Villeneuvois :
Centre culturel Bérenger de Frédol, station d’épuration, 2 grands groupes scolaires, collège, centre de loisirs, crèche, halle de sport, complexe sportif, ateliers municipaux, restaurants scolaires, lotissements communaux à grande échelle, réaménagement complet de la mairie, arènes, maison de retraite municipale, restaurant et jardin du cœur, CAT Peyreficade, réhabilitation des salins de Villeneuve.
Evidemment pour réaliser tous ces équipements il a fallu emprunter. Tout cela a été rendu possible grâce à l’investissement de tous les agents de la commune, de l’ensemble des élus, du Maire et Conseiller Général Gérard BOUISSON, un Maire qui savait déléguer et accorder sa confiance. Un grand démocrate, qui a su pendant 30 ans équiper et faire vivre harmonieusement la commune.
Son successeur, n’a eu de cesse de le critiquer le rendant responsables de l’endettement de la commune.
Et demain
Villeneuve les Maguelone c’est 3195 hectares de superficie, 2/3terre, 1/3 zones humides. 130 hectares environ sont actuellement urbanisés 793 hectares sont classés en zone agricole 2272 en zone protégée.
Il est urgent de remettre en place, une politique, de maitrise du foncier constructible et agricole, de lutter contre la spéculation foncière. A partir du mois de Juin le nouveau PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) va être mis en discussion avec les populations pour une adoption en 2023. C’est pendant tout ce temps, que vous devez agir, nous avons la chance d’avoir une nouvelle majorité municipale à l’écoute et animée des mêmes intentions de développement et de changement. Ne la gâchons pas.
Michel Baqué et Aldo Creveli rappellent que " Littoral Presse " est un blog participatif gratuit.
 

Posté par michelbaque à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2021

PETITE INTERRUPTION SUITE A UN ACCIDENT CORPOREL....

Une information d'Aldo Creveli,

Rose Jardin 1

Suite à un grave accident corporel dont a été victime l'épouse de Michel Baqué le Lundi de Pâques sur une rue de la commune, nous avions laissé le blog en sommeil.  Son épouse après interventions chirurgicales en clinique ( fracture du radius gauche, entorse de main droite, félure de la rotule d'un genoux,) n'est pas en mesure d'assumer seule ses déplacement dans la maison.....alors notre ami Michel assume ....

Il m'a préparé quelques idées d'article que je ferais paraître sous peu. 

Bonne journée à tous nos lecteurs....

Posté par michelbaque à 09:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2021

SCOOP : UN PROJET DE COMPLEXE AQUATIQUE A VILLENEUVE ....

 Un scoop de Michel Baqué et Aldo Creveli....

Pscine complexe

Compte tenu d'une future politique de protection de l'usage de l'eau potable, il y a quelques mois,la Métropole avait proposé à la municipalité de Villeneuve lès Maguelone la création d'un superbe complexe aquatique.( voir plan de ce projet )...les travaux viennent de débuter .

En effet les autorités vont devoir faire encore davantage attention à la sécheresse des sols pour délivrer les permis de construire et chercher à préserver certains écosystèmes plus favorables aux réserves d’eau. Des réflexions à mener dès maintenant car, comme le dit la directrice du Centre d’information sur l’eau, en France “l’eau n’est plus facile, elle est devenue fragile”.......Et va devenir de plus en plus chère en 2021.  

Il est à noter que dans le cas d'un rejet dans le réseau des eaux usées d'une piscine privée, et selon les conditions locales particulières, une redevance d'assainissement spécifique va être envisagée.

Un tel complexe permettrait de profiter d'une eau surveillée sur le plan sécurité d'hygiène et supprimer de nombreuses piscines privées en éliminant ainsi  tous les produits chimiques rejetès dans les égouts dont l'eau est appelée à devenir notre eau potable au robinet !

Le chantier du complexe, qui a débuté, se trouve à proximité de la piste cyclable de la Capoulière ( voir photo ) et du parking caravaning....

Piscine 2

 Avec les fortes chaleurs, les cours d’eau vont chercher à s’alimenter en piochant dans les réserves des nappes phréatiques, qui “n’ont pas été rechargées par les pluies d’hiver”. En cas de restriction  l’eau disponible ne pourra servir qu’aux usages prioritaires comme la santé, la sécurité civile, l’eau potable et la salubrité.

L'ouverture de ce superbe complexe nautique serait prévue pour le premier avril 2022.

Posté par michelbaque à 18:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2021

LE CHANGEMENT D'HEURE SERT-IL A QUELQUE CHOSE ?

 

Une information d'Aldo Creveli.....photos club Google .

Heure d'ete

Les Français semblent en tout cas vouloir majoritairement en finir avec cette mesure. Entre le 4 février et le 3 mars 2019, la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale a recueilli plus de 2 millions de réponses lors d’une consultation. 83 % des participants se sont exprimés en faveur de la fin du changement d'heure, mais comme d'habitude les désirata des citoyens n'est pas pris en compte par les elus !

 À l’origine, le changement d’heure devait permettre de réaliser des économies d’énergie. En 2017, le Service de recherche du Parlement européen a présenté une analyse qui montre que les économies d’énergies existent, mais que leur portée reste « marginale ».

Le 26 mars 2019, le Parlement Européen a voté en faveur de la fin du changement d'heure .À ce stade, le texte des députés n’était donc pas encore adopté de façon définitive. Il devait encore faire l’objet de négociations avec le Conseil de l’Union européenne, composé des ministres des États membres. Les parlementaires avaient considéré, en octobre 2018, qu’il était réaliste que la fin du changement d’heure prenne effet en 2021.......C'est raté !.

Or, depuis, aucune décision n’a été prise. Le dossier n’a pas avancé du côté du Conseil de l’UE qui  n’a toujours pas donné sa position sur le sujet. La pandémie ( ? ? ) a probablement retardé les décisions. Tant que le sujet n’est pas à l’agenda du conseil, le système actuel continue. On ne peut donc pas encore affirmer qu’en 2021, on changera d’heure pour la dernière fois.......Que de temps perdu ...ou de travail pas fait.....

Réveils

Si le texte venait enfin à être adopté officiellement, la prochaine étape serait, pour chaque pays de l’union, de choisir entre conserver l’heure d’été ou l’heure d’hiver......allez hop encore du temps perdu.

En octobre dernier, la Russie est repassée de façon permanente à l'heure d'hiver, mettant fin à une expérience de trois ans à l'heure d'été. L'installation à l'heure d'été avait provoqué une vague de mécontentement

 

Posté par michelbaque à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


25 mars 2021

THIERRY ET LOIC MENDES....L'EXEMPLE D'UNE ENVIE DE REUSSIR....

Un article et photos de Michel Baqué et Aldo Creveli

les Mendes

Thierry et Loïc, père et fils, unis pour une apiculture de qualité à " Miellerie du Rucher de l'Estagnol " à Saussan ( 34570 )

 La saga d'une entreprise familiale villeneuvoise, obligée de quitter la commune, épuisée par les contraintes exigées par l'ancienne municipalité.....c'était il y a cinq années......ils étaient repartis de zéro.....et, dans notre article du 29 septembre 2020, nous avions rendu compte du travail exécuté par la famille Mendès et de leur belle installation mise en place sur la commune de Saussan......il avait été alors question du projet d'installer un grand hangar sur un terrain agricole acquis au fil des ans.

C'est aujourd'hui chose faite.....600 M2 de hangar.....pour abriter des centaines de ruches ....un matériel agricole hors normes....et en cours de finition d'aménagement le futur espace-laboratoire dédié à l'extraction et la mise en conditonnement de la production de miels.

P1120929

P1120926

Les deux hommes se consacrent à l'élevage des abeilles, à leur fournir un abri, des soins et un environnement propice qui leur permet de s'alimenter et de se reproduire. En outre, l’apiculteur doit régulièrement surveiller ses ruches afin de s’assurer de la bonne santé des colonies et de contrôler la production de miel..... et cette tâche n’est pas aussi simple que l'on pourrait le croire .

Vous ne le saviez peut être pas mais une colonie d'abeilles se réfère à un logo de couleur pour rejoindre sa ruche..... ( voir photo ci desous )

P1120923

 

Loïc, lui, s'est spécialisé dans l’élevage de reine  Ce qui demande un savoir-faire et une certaine technicité, minutie et rigueur, notamment lors du greffage mais également multiplier les reines issues d'une ruche satisfaisante, en espérant conserver les caractéristiques intéressantes dans les colonies-filles.

Mais la tâche des deux hommes se complète par des actions positives pour l'environnement en nettoyant des terres abandonnées ou en jachère, sur  lesquelles ils sèment des fleurs mellifères. En effet il est nécessaire d'offrir aux abeilles un environnement adéquat. Pour cela, on sème des graines de fleurs mellifères. Ces dernières sont indispensables aux abeilles. En effet, le manque de ressources alimentaires est une des causes de mortalité de ces insectes. Alors, en semant des graines, on leur apporte le nectar dont elles ont besoin.

P1120931

Le Rucher de l'Estagnol possède un matériel important pour la remise en état de terres en jachère

Coté " protection de la nature " rien à dire , ce sont 600 m2 de panneaux photovoltaïques( de quoi alimenter 25 foyers ), qui recouvrent le grand hangar....dont le pourtour a été agrémenté de la plantation d'une cinquantaine d'acacias pour le plus grand bonheur des abeilles.

P1120933

  L’abeille est reconnue comme étant l’un des auxiliaires majeurs et irremplaçables de la pollinisation, indispensable au maintien de la biodiversité végétale ainsi qu’à l’équilibre des écosystèmes écologiques et agronomiques., n'hésitez pas à venir visiter la miellerie...en pleine campagne !

P1120782

P1120785

 Miellerie les ruchers de l'Estagnol à Saussan  : 06 78 30 80 60 - 06 13 56 86 85

Posté par michelbaque à 08:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mars 2021

UN TRESOR POUR LA SANTE,.....L'HUILE DE GERME DE BLE...VOUS CONNAISSEZ ?

Un article de Michel Baqué . Informations, photos : Abbaye de Septfons

Une richesse nutritionnelle exceptionnelle: vitamine E, acides gras insaturés, phytostérols

Gerbe de Blé 2

L’huile de germe de blé est appréciée pour sa richesse en vitamine E. En assaisonnement, comme complément alimentaire ou en cosmétique, l’huile de germe de blé a une action antioxydante protectrice contre les cancers et le vieillissement cutané. Elle contribue aussi à réduire le taux de cholestérol. Elle est également très utile pour régénérer les peaux sèches ou irritées, favoriser la cicatrisation, prévenir et traiter les vergetures durant la grossesse, et soigner brûlures et engelures.

Flacons huile 5

L’huile de germe de blé est un véritable trésor nutritionnel. Constituée à 82% d’acides gras insaturés (oméga 6 surtout, et oméga 3 dans une moindre mesure), elle aide à prévenir les maladies cardiovasculaires. Sa teneur intéressante en phytostérols permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol (les phytostérols ont une structure proche de celle du cholestérol: en se fixant sur ses sites d’absorption au niveau de l’intestin, ils entravent le passage du cholestérol dans le sang après un repas).

Mais sa principale vertu tient à son extrême richesse en vitamine E (de toutes les huiles végétales, c’est elle qui affiche la teneur la plus importante): avec 200 mg de vitamine E pour 100g (soit 20 fois les Apports Journaliers Recommandés), une seule cuillère à café d’huile de germe de blé suffit à couvrir largement les AJR. La vitamine E est l’un des antioxydants les plus puissants de notre alimentation: elle protège les cellules des attaques des radicaux libres, prévenant ainsi leur vieillissement. Elle favorise vraisemblablement la réparation de l’ADN et permettrait de prévenir les cancers.

L’huile de germe de blé renferme en outre des vitamines D et K, ainsi que du bétacarotène.

L’huile de germe de blé en cosmétique: anti-rides, cicatrisante, nourrissante, assouplissante, régénérante…

La richesse en vitamine E de l’huile de germe de blé est également très prisée en cosmétique: elle agit comme un conservateur naturel qui évite l’oxydation des crèmes, masques, laits et autres soins (notamment faits maison). Mais au-delà du simple rôle d’additif, elle s’utilise comme un véritable produit de beauté. Elle prévient le vieillissement cutané et redonne souplesse et douceur aux peaux sèches et irritées. L’huile de germe de blé est ainsi un bon anti-rides naturel.

L’huile de germe de blé contient aussi des insaponifiables, qui ont une action cicatrisante et anti-inflammatoire. Elle aide ainsi la peau à se régénérer, et elle donne de bons résultats sur les cicatrices, les brûlures (y compris les coups de soleil), les engelures, les mains gercées et crevassées, et les vergetures. Elle peut s’appliquer seule, en soin de nuit par exemple. Si vous la trouvez trop grasse, il est possible de la mélanger à de l’huile d’amande douce pour faciliter sa pénétration dans l’épiderme.

L'huile de Germe de Blé, de couleur jaune orangé et de texture épaisse et onctueuse, a un goût biscuité très agréable, en flacon de 125 ml se conserve au réfrigérateur et à l’abri de la lumière.

Procédé de fabrication d’une huile de germe de blé de qualité

L’huile de germe de blé est obtenue à partir de blé germé. Les grains, une fois germés, passent dans des cylindres cannelés, ce qui sépare le grain du germe. Les germes sont ensuite déshydratés, pour stopper l’activité enzymatique. L’huile de germe de blé est obtenue par première pression à froid, c’est à dire que les germes sont écrasés dans une presse à vis sans fin, sans que la température dépasse 50°C. Ce procédé est de loin préférable à l’extraction par solvants chimiques (fréquent pour de nombreuses huiles non bio). Les germes, qui contiennent 7 à 15% de lipides, libèrent ainsi leur huile. Cette huile est enfin filtrée plusieurs fois sur du papier buvard (pas de désodorisation ni de raffinage: l’huile est dite « vierge »), et conditionnée.

L’huile de germe de blé est plus chère que la plupart des autres huiles végétales, mais quand on sait que pour obtenir un litre d’huile de germe de blé, il faut presser en moyenne 36 kg de germes, ce qui correspond à 18 tonnes de blé… on regarde son petit flacon d’un autre oeil!

Boutique officielle de l'Abbaye de Sept-Fons    

abbaye

 

 Pour commander et lire le catalogue  : www.https://boutique-abbayedeseptfons.com

Posté par michelbaque à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2021

UN GROS ASTEROIDE S'APPRETE A FROLER LA TERRE AUJOURD'HUI......

Le scoop du jour par Aldo Creveli et Michel Baqué .... Images Wikimages-Pixabay

asteroid-63125_640

L'astéroïde «2001 FO32» avait été observé pour la première fois en 2001 et fait l'objet depuis d'une surveillance rapprochée. Il appartient à la famille des astéroïdes géocroiseurs «Apollon», qui font le tour du Soleil en au moins une année et peuvent croiser l'orbite terrestre.

Aucun risque de collision. Le plus gros astéroïde à frôler la Terre en 2021 va passer «près» de nous ce dimanche, à toutefois quelque deux millions de kilomètres de distance, sans aucun risque de collision. Mais l'évènement va permettre aux astronomes d'étudier l'objet céleste.

Appelé 2001 FO32 et mesurant moins d'un kilomètre de diamètre, il filera à 124.000 km/h, «plus vite que la plupart des astéroïdes» passant près de la Terre, selon la Nasa.

Le corps rocheux, qui n'en est pas à sa première visite, doit passer au plus proche de notre planète ce dimanche à 16H02 GMT (17H02 heure de Paris). Il sera alors à 2.016.158 km de la Terre, soit environ cinq fois la distance Terre-Lune.

Aucun des gros astéroïdes répertoriés n'a de chance de s'écraser sur Terre dans le siècle qui vient.........oui ! mais quand même ......

Atéroïde

 

 

 

Posté par michelbaque à 14:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2021

LA PLAGE DE VILLENEUVE AU TEMPS OU ELLE ETAIT PLUS TOURISTIQUE.....

Un article de Michel Baqué et Aldo Creveli......Photos " Collection personnelle Michel Baqué "

Transats 002 [1600x1200]

De nombreuses plages du litoral Héraultais sont aménagées pour acueillir un tourisme avec restaurants et autres estaminets ou petits commerces.....la plage du Pilou reste une des rares à n'apporter que peu de choses si ce n'est un " food truck "...Je m'imagine que nos lecteurs auront un moment de tristesse en regardant les photos......

C'était en Juillet 2005....

Ils s'appellent Marie, Nicolas, Philippe, et pour leur première année, ils vont accueillir les plagistes en quête de farniente, dans leur restaurant « La plage du Pilou ».....une création qui va changer le panorama de la plage du Pilou, donner lui une meilleure vision touristique.

Septembre 2012, ils vont assurer leur dernière année d'animation de la plage du Pilou ! Après les nombreux problèmes liés à une législation chaque année plus compliquée par Natura 2000, le conservatoire du litoral, la municipaité ...etc.......

Durant sept saisons, à la descente du petit train de la plage du Pilou, si vous aviez envie de déguster un repas en famille, bien installé en bord de mer, pour un prix abordable, Nicolas, le maître des lieux, avec son associée, non pas Pimprenelle mais Marie, vous attendaient au restaurant estival « La Plage du Pilou ».

Sur la plancha, seiches, gambas et encornées, et si vous n'êtiez pas piscivore, pas de problème, vous pouviez opter pour l'émincé d'agneau à la fleur de thym, le pavé de rumsteck, où, plus diététiquement, une salade- repas, qui au premier abord vous paraîssait trop copieuse...mais délicieuse !

Puis finalement, le vacancier-gastronome-maritime repu, pourra se faire bronzer, douillettement installé sur un des 60 transats mis à disposition sur la terrasse, dans le sable, face à la grande bleue. 

photos septembre 10 025

photos septembre 10 027

photos septembre 10 026

Nicolas lePilou 001

Nicolas lePilou 003

Nicolas lePilou 004

Nicolas lePilou 010

 

Saison estivale 2013

 Guillaume Ehret, spécialiste du tourisme et collectionneur de voitures anciennes, devient le nouveau concessionnaire du restaurant qui prend comme nom « Les transats du Pilou »,une nouvelle fois, ce sera l'unique restaurant sur la plage du Pilou avec au loin le Carré Mer, au pied de la cathédrale de Maguelone,

Transas 008

 Les transats du Pilou, après d'importants travaux..... une structure toute bois du sol au plafond recouvert d'une texture claire éclairant la salle d'une soixantaine de places équipées de confortables sièges de toile aux couleurs de la mer. La nouvelle structure donne une impression de volume, et la mer toute proche vient lécher les pieds de 60 transats avec leurs parasols.

 Pour ceux qui veulent bronzer en mangeant, possibilité de manger sur transat pour un forfait de 23 €, le transat seul 10 €..... 

Transats 004 [1600x1200]

Transats 005

 photos septembre 10 175

P1410696

 

 

P1410700

 Transats 007 [1600x1200]

Fatigué des tracasseries, Guillaume Ehret proposera ses compétences à une autre commune possédant une plage....ce sera Marseillan .....la plage de Villeneuve se contentera d'un camion de vente à emporter .......C'est dommage pour l'image d'une commune qui aurait besoin de tourisme....

 

Posté par michelbaque à 09:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

17 mars 2021

TRISTESSE......SYLVIE FERRIE NOUS A QUITTE.....

Information et photo de Michel Baqué

DSCN9208

Sylvie Ferrié, qui fut directrice de l'école primaire Françoise Dolto durant de longues années, accompagnant des centaines d'enfants dans le début de leurs études, nous a quitté.....nous laissant avec un grand sentiment de tristesse et de solitude .

Nous parlions souvent d'un pays, l'Argentine,.où, plus jeune elle s'était plongée dans l'aide sociale des programmes de migration, travaillant également comme traductrice des trois idiomes qu'elle pratiquait, avant de suivre la voie de l'éducation nationale qui un beau jour l'a conduite à Villeneuve.

Ses obsèques auront lieu Samedi 20 Mars à 10 heures 30 au Complexe Funéraire de Grammont . 

 

Posté par michelbaque à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,