Aldo Creveli et Michel Baqué unis pour évoquer la mémoire des valeureux combattants de la guerre 14 - 18.

guerre 1917

Photo " La Croix " : Sur le front en 1917

La " Grande Guerre " éclatera à Sarajevo ( Bosnie ), le 28 juin 1914 et se terminera par la signature d'un armistice à Rethondes le 11 novembre 1918. Pour la petite histoire, la clairière de Rethondes, de son nom officiel clairière de l'Armistice, ne se trouve pas dans la commune de Rethondes. Certes située non loin de ce village, elle se trouve sur le territoire de la commune voisine de Compiegne, dans la forêt de Compiegne. Son nom vient de l'ancienne gare de Rethondes, une petite gare située sur la commune de Compiègne nommée alors ainsi pour la différencier de la gare principale de la ville. C'est de cette gare que partait la voie menant à deux épis ferroviaires cachés dans une futaie, utilisés pendant la guerre pour le tir de longue portée sur les lignes allemandes. Début novembre 1918, recherchant un endroit calme et isolé, le train du Maréchal Foch (ainsi que le train spécial mis à disposition de la délégation allemande) y sera acheminé pour servir de lieu de négociations et de signature de l'armistice de la première guerre mondiale.

large

Photo "Généanet ": La signature de l'Armistice

Après le décès le 12 mars 2008, à l'âge de 110 ans de Lazare Ponticelli, dernier vétéran francais de la Grande Guerre, se repose alors la question, évoquée : lorsque les ultimes soldats de ce qui devait être la der des ders ont rendu l'âme : sans survivant, la mémoire de 14-18 est-elle menacée ? Non, répondent la plupart des experts, persuadés que cet événement tragique, profondément ancré dans la nation, s'inscrit dans la durée. Même si dans certaines bourgades, des monuments aux morts, mal entretenus, sont à l'agonie.........

La commémoration à Villeneuve ce lundi 11 novembre:

9h30 : messe en l’église Saint-Etienne
10h45 : dépôt de gerbe au Carré Militaire du cimetière
11h30 : cérémonie place des Héros