Article d'Aldo Creveli. Photos : Documentation : archives Michel Baqué , photos archives du blog Littoral Presse

Roger Émilien Nouzarède était né le 19 juin 1929 à Villemomble en Seine-Saint-Denis.

Nouzaede final 2

Entré dans le monde du travail à l'âge de 14 ans, Roger Nouzarède s'est engagé dans la marine nationale dès ses 17 ans. Il fera trois séjours en campagne d'Indochine durant plus de huit ans. Il sera titulaire de la croix des combattants volontaires Indochine, de la reconnaissance de la nation, de la croix des combattants, de la médaille coloniale de la médaille d'outre-mer et de la médaille commémorative de la campagne d'Indochine. S'ajouteront à ce début de carrière militaire divers témoignages de satisfaction que ce soit à l'ordre de la division ou à l'ordre de la région. Il prendra sa retraite proportionnelle en 1962.

Au cours de la même année il entamera une carrière administrative à la préfecture de police de Paris en qualité de secrétaire d'état major, avec le grade de brigadier-chef d'état-major. En 1970 il sera titulaire de la médaille d'honneur de la police française. 

CCI12052019

Il deviendra une cheville ouvrière dans le domaine de l'associatif des anciens combattants. Il fut secrétaire de l'association des anciens combattants de Villeneuve les Maguelone et ce depuis 1989. Il fut également président de l'association des marins anciens combattants de La Grande Motte Mauguio Carnon durant cinq années. Président de l'union départementale des associations de marins anciens combattants de l'Hérault depuis 1993. En 2000 deviendra délégué régional de la fédération des associations des marins anciens combattants pour le Languedoc-Roussillon. En 2007, avec ses 78 ans, Roger Nouzarède continue à participer activement dans le monde associatif à la transmission du devoir de mémoire dans le respect des engagements. Il est fondateur de la magnifique stèle du port de Carnon élevée en la mémoire des 1297 marins morts à Merce el-Kébir en juillet 1940.

CCI120520192

Après 23 ans de service à la préfecture de police Il obtiendra sa retraite et viendra vivre à Villeneuve les Maguelone. En mars 1989 il entrera au conseil municipal de la commune de Villeneuve auprès de Gérard Buisson. En 1995, lors d'un nouveau mandat de Gérard Buisson, Roger Nouzarède sera nommé maire adjoint délégué à la police et la sécurité de Villeneuve jusqu'en 2001.

Par un décret du 7 mai 2007, Le président de la république a nommé Roger Nouzarède Chevalier dans l'ordre national du mérite

La caractéristique principale de Roger Nouzarède était son côté humain, certains diront même humaniste, Un homme qui avait comme souci principal de garder les valeurs humaines; ses sympathies allaient aux humbles. Féru de philosophie, Roger Nouzarède faisait parti de la franc-maçonnerie qui représentait pour lui en tant que laïc une manière de se construire au travers du regard des autres même s'il lui arrivait de regretter l'ancienne franc-maçonnerie qui au fil du temps était passée de l'ordre du matériel à l'ordre du spéculatif, mais comme il aimait le répéter chaque génération apporte sa pierre à l'édifice.

Nouzarède FAMMAC

Sans nul doute, c'est un grand homme qui a disparu de l'horizon villeneuvois le 5 Juillet dernier, mais son souvenir restera intact pour de nombreuses personnes.