Un impromptu quasi humoristique de Michel Baqué. Photos Michel Baqué et Planète 3W.

20181124_114338

Beaucoup le savent, on me rencontre régulièrement matin et soir avec mon chien Sam'Os, Qu'il fasse beau qu'il pleuve ou qu'il vente on arpente les rues calmes du village de temps en temps,, les environs de la passerelle, et bien sûr le Grand jardin.

Quelle surprise ce matin alors que nous marchions devant les panneaux électoraux pour cette journée européenne, lorsque mon chien s'est arrêté brusquement et s'est mis à aboyer devant une affiche électorale, dont je vous transmets la photo...

parti animaliste

Comme nous étions seuls dans le quartier, et comme je le fais habituellement lorsque nous sommes seuls avec mon chien à la maison, j'engageais la conversation avec lui..... il faut vous dire qu'avec beaucoup d'attention je comprends tout ce qu'il veut me dire et lui, comprend tout ce que je lui dis.

« Sam'Os qu'est-ce qui t'arrive ? Pourquoi tu te mets en colère face à ce chien ?

Je ne suis pas en colère m'a rétorqué mon chien, bien au contraire je trouve cette photo très belle et je suis heureux qu'un de mes congénères représente les animaux...

« Je peux comprendre que tu préfères le chien que les autres candidats qui sont en photos....mais quand même...

- Ah me répond Sam'Os tu parles des 15 corniauds que l'on vient de croiser sur les affiches ?

« Corniaud Tu dis ?

- Oui me répond mon chien, car vois-tu le corniaud est généralement un type local de chien qui a des caractéristiques particulières, mais qui n’est pas encore reconnu et dont le standard n’est pas défini précisément....

« Tu exagères mon vieux dans l'ensemble Ils ont des têtes sympathiques.....

- C'est ce qu'il te semble......Regarde les yeux de mon collègue sur son panneau.....Plein d'amour, de passion de reconnaissance..... et regarde les autres à côté..... dans leur regard on ne trouve qu'un bulletin de vote où il y aurait écrit votez pour moi

« Allez Sam on rentre ...je voudrais pas que tu te lance dans l'imbroglio de la politique.....pour te faire plaisir je voterais pour ton copain de l'affiche...!

( Note de l'auteur : Toute ressemblance avec toute personne existant.ou ayant éxisté serait totalement fortuite....)

Parlement Européen

.

MAIS AU FAIT .....COMBIEN GAGNENT LES DÉPUTÉS EUROPÉENS ?

UNE INDEMNITÉ MENSUELLE

Allemands, Français, Italiens ou Danois, les députés au Parlement européen reçoivent tous une rémunération identique. Sauf les Britanniques. Elle s'élève, avant imposition, à 8.484,05 euros bruts par mois.

Après impôts et autres cotisations obligatoires, cette indemnité fond à 6.611,47 euros par mois. 

UNE PRIME PAR JOURNÉE TRAVAILLÉE

Lors des périodes d'activité - 4 jours par mois environ pour les seules séances plénières -  le Parlement verse une indemnité forfaitaire de 306 euros par jour à chaque député pour couvrir tous ses frais pendant son séjour à Strasbourg ou à Bruxelles. Un geste qui permet aux élus de récupérer, s'ils sont assidus, 1.216 euros par mois en moyenne.  

Cette indemnité est également versée les jours de commissions, là où s'effectue l'essentiel du travail parlementaire. Ce qui fait que cette enveloppe peut atteindre 2 500 euros par mois.

DES FRAIS D'ÉLU

Pour couvrir les frais de leurs mandats, chaque député perçoit en plus de son indemnité classique et de ses possibles indemnités journalières, une indemnité de frais généraux fixée à 4.299 euros par mois.

LES DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS REMBOURSÉS

Le Parlement européen prend en charge les déplacements d'un député de sa circonscription au siège du Parlement à Strasbourg.

Sur présentation des pièces justificatives à concurrence du prix du billet d'avion en classe affaires, du billet de chemin de fer en première classe ou d'un forfait de 0,50 euro au kilomètre pour les trajets en voiture, le Parlement européen rembourse les frais de déplacement d'un député.

Péages et autres frais sont également pris en charge. 

4.243 EUROS DE FRAIS DE VOYAGES PAR AN

Les députés doivent souvent voyager à l’extérieur de leur État membre d’origine dans l’exercice de leurs fonctions, mais sans caractère officiel (réunion de travail, rapport parlementaire…).

Dans ce cas, les députés européens peuvent présenter une facture au Parlement pour se faire rembourser leurs déplacements, leur hébergement et les dépenses connexes. Le remboursement est plafonné à 4.243 euros par an. 

TROIS ASSISTANTS PARLEMENTAIRES AU MAXIMUM

Pour mener à bien leurs missions parlementaires, les euro députés sont secondés par des assistants parlementaires.

Les députés disposent d’une enveloppe mensuelle de 21.209 euros pour les rémunérer. Un euro député peut avoir jusqu’à trois assistants parlementaires accrédités.

LA RETRAITE

Dès 63 ans, les anciens députés ont droit à une pension d'ancienneté. Celle-ci s'élève, pour chaque année complète d'exercice d'un mandat, à 3,5% de la rémunération sans toutefois dépasser au total 70 %......

Sans commentaire ! !