Une mise au point claire et nette de Michel Baqué., Ex-correspondant de presse des " Journaux du Midi " Crédit dessins Gendrin pour reporterre.net et UGCIT.

Baillon

Le 5 mars dernier je me suis présenté pour la cinquième fois devant le tribunal Correctionnel de Montpellier , suite à la plainte déposéee à mon encontre par la municipalité  de Villeneuve. On appréciera la méthode élégante de ces soi-disants républicains qui tente de bafouer un homme de 82 ans, honnête et qui n'a rien à se reprocher ...mais à qui l'on reproche d'avoir écrit sur son blog les paroles d'un élu lors de " l'inauguration " d'une Maison des Associations ....qui à vrai dire n'était pas encore construite ....bref ...le flou habituel.

Alors vous vous poserez peut être la question : Mais pourquoi 5 présentations devant un président de tribunal ?

Eh bien à chaque fois la partie accusatrice ne répond pas à la procédure normalement....un jour l'avocat de la partie adverse demande le report...en voilà pour un trimestre de plus......une autre fois les " conclusions " ne sont pas terminées....une autre fois les conclusions ne sont pas acceptées pour vice de forme....etc...etc 

Bref nous sommes dans le contexte d'un procès-bâillon, c'est à dire dans le stade ultime de l'intimidation judiciaire

Qu'est-ce qu'une procédure-bâillon ?

C'est une pratique judiciaire mise en œuvre par une institution pour intimider, limiter la liberté d'expression, et dissuader des associations, des ONG, voire tout individu, de s'exprimer dans des débats publics. Il s'agit non seulement de détourner l'attention, mais surtout d'épuiser en temps et en argent ceux qui participent à ce débat, en les impliquant dans des procédures juridiques coûteuses dont ils ne peuvent généralement pas assumer les frais.

En France les poursuites-bâillons témoignent aujourd'hui d’une plus grande diversité de situations et prennent pour cibles des ONG, des syndicats, des médias, des lanceurs d'alerte, des journalistes, des blogueurs qui sont devenus malgré eux des habitués de la chambre correctionnelle des tribunaux.....

 Les procédures-bâillons se sont multipliées en France. Leur but : réduire au silence associations comme personnes physiques, afin de museler le débat public. Un combat disproportionné peut être ....mais face auquel je vais répondre....le combat je l'ai pratiqué tout au long de ma vie, que ce soit sur les terrains de rugby...les études....le travail.....élever une famille.....la guerre aussi , avec 32 mois parachutiste dans les centres de commandos ( Collioure, Mont-Louis, Givet...) et les djebels algériens ...et oui je fais partie de ceux qui ne baissent pas les bras face à un adversaire....au contraire ça me stimule.....alors je suis prêt pour ne rien lâcher et je vais continuer à me battre comme tout bon militant citoyen. 

Je tiens à remercier ici tous ceux qui m'apportent leur aide ...leur présence....famille ....amis..... ceux qui m'appellent pour prendre de mes nouvelles . Merci à ce Fan-Club qui m'accompagne chaque fois au Palais de Justice, merci à mon excellent Avocat.... le combat continue, le vieux Baqué n'est pas encore à genoux .....

Baillon 2