Un article et des photos de Michel Baqué et Aldo Creveli, d'après l'enregistrement in live de la soirée.

Les citoyens villeneuvois et quelques élus voisins avaient été conviés à assister aux voeux de bonne et heureuse Année par la municipalité, ce mardi 22 janvier. 

En fait il aura fallu attendre plus de 40 minutes de retard pour débuter et  la fin d'un discours de 43 minutes et 50 secondes pour que Noël Ségura, maire de Villeneuve présente enfin ses voeux au public qu'il avait convié au centre culturel Bérenger de Frédol; Il débutera son long discours par un " Détendez vous ...on va rire.." et embrayera directement sur quelque chose qui ne prêtait pas à rire..

P1110740

  " On nous dira que les années passent, dira t-il,....et ne se ressemblent pas. Et quand je vois ce qui se passe aujourd'hui je suis amené à commencer cette nouvelle année en félicitant très fortement les forces de l'ordre. Si les revendications doivent être entendues, on ne peut une fois de plus que déplorer et surtout pas cautionner les agressions gratuites que subissent nos forces de l'ordre. Je parle de ces manifestation paisibles qui ont tourné au vandalisme et guérilla, à cause de casseurs et magouilleurs. Il est grand temps de rétablir avec force les valeurs républicaines,....rappellera l'édile en ajoutant ...que concernant plus précisément les revendications des gilets jaunes, je n'ai pas souhaité mettre en place un cahier de doléances.... Pour Noël Ségura, les élus de tous bords et les maires connaissent tous les problèmes que rencontrent nos populations..., ajoutant de.... se méfier de ceux qui sont aux balbutiements d'une campagne électorale, et ne sont pas légitimes pour parler au nom d'électeurs..."

" Tout le monde veut moins d'impôts, mais tout le monde veut toujours plus de choses... dira t-il...Le président de la république présente des réformes certes courageuses, mais pour moi son erreur est d'avoir voulu les faire très vite et sans assez de pédagogie et de recul, et cela l'a renvoyé face à ce mur que représente le peuple....les impôts et les taxes, les français n'en veulent pas de supplémentaires. .....Dès le 5 décembre j'ai préféré écrire au président en lui faisant remonter les doléances recensées.... plutôt que d'avoir des cahiers de doléances où l'on peut lire parfois des idioties.".

Il rappellera la lettre écrite par Emmanuel Macron pour avancer dans le grand débat prévu en mars.C'est sur toutes les réclamations des citoyens que le maire propose de répondre , le 7 février au centre culturel Bérenger de Frédol, à 18 heures.

" Prévoir l'avenir de notre commune, c'est préparer l'avenir de tous, et c'est ce à quoi avec mon équipe nous nous attelons à faire tous les jours.....D'autres préfèrent toujours regarder pour ressasser les mêmes rengaines, s'opposer pour s'opposer, diffuser des tracts de moins en moins nombreux car ils n'ont pas grand chose à écrire. Je vais répondre concernant notre politique urbaine et sportive en 7 points: 1) La création d'un nouveau complexe sportif n'est en rien ajournée, les études continuent . 2) Personne n'a demandé de nous taire sur ce projet, personne ne me muselle. 3) Les problèmes de circulation durent depuis 1975 ...Qu'a donc fait l'ancien maire ?...4)  Ils ont voulu nous donner des leçons pour des problèmes d'hydraulique ...pour se rendre compte de leurs erreurs.. 5)..Je suis étonné que l'on parle en mal d'un projet sans en connaître ni les tenants ni les aboutissants...6)..A entendre les associations sportives qui veulent faire entendre leurs voix, ce sera un beau complexe pour les enfants, que je préfère voir sur un stade que dans les rues, voués à eux mêmes...7)..Comment osent-ils après nous avoir laissé des finances déplorables, nous qui avons aménagé, construit et modernisé cette commune sans un euro. Nous qui avons rentré 10 millions de subventions.."

" Je dis ici clairement aux associations Dans les pas de Gérard Buisson et Maguelone Gardiole , le temps viendra pour échanger en toute sérénité une réunion pour parler de ce nouveau complexe sportif. Tant que les études ne sont pas terminées ce sera le silence. "

" Je vous le confirme aujourd'hui, il me faudra bien encore un autre mandat pour terminer la réalisation de tout ce que nous avons engagés."...

L'édile fera constater que les impôts locaux ont été stabilisés et annoncera une baisse de 1%sur le foncier bâti et non bâti... à savoir qu'une hausse de 2,2% avait été signée il y a une quinzaine de jours.auparavant....

Le discours s'orientera ensuite sur les projets , mais nous ne sommes pas encore en campagne électorale et comme l'avait dit Olivier Cronwell, "On ne va jamais si loin que lorsque l'on ne sait pas où l'on va ..."    et d'après un écrit de La Rochefoucauld...." Lorsque notre haine est trop vive elle nous met au dessous de ceux que nous haïssons "..

P1110744

P1110735

.