Souhaits de fin d'année de Aldo Creveli et Michel Baqué......

Fin d'année

L'humanité..... voilà un mot rempli d'espérance, même si malheureusement il faut se rendre compte que l'égoïsme a fait de très gros progrès dans le coeur des hommes... et bien sûr malheureusement, des femmes !

Après quelques semaines dans ma famille, en Sicile et en Sardaigne, j'ai pu apprécier le bonheur d'être encore parmi les siens malgré les années qui passent et qui s'accumulent en âge..... j'espère que, en ce qui concerne les internautes du blog, ils ont passé une bonne année 2017 auprès des leurs.

Après les nombreuses attaques  de la municipalité de Villeneuve contre Michel, il a décidé pendant quelque temps de mettre un peu en demi-sommeil ce blog jusque sa présentation au tribunal correctionnel. Il faut se rendre compte que la liberté d'expression qui pourtant date de 1881 n'existe guère dans quelques communes. Pour ma part je ne peux qu'apprécier le fait d'habiter Maurin........

Quoi qu'il en soit, je reste auprès de Michel qui est un garçon sympathique, honnête, intelligent et humain pour continuer ensemble notre passion « Écrire ».

BONNE FIN D'ANNEE A TOUS.....

Aldo

Fin d'année

Oui, bonne fin d'année à tous nos amis internautes qui rendent visite à ce blog, un blog attaqué régulièrement pour quelques vérités qui dérangent. La municipalité va dépenser l'argent des contribuables pour amener un homme de 80 ans passés devant un tribunal correctionnel. Ne cherchez pas, c'est ce que l'on appelle dans les tribunaux un procès bâillon..... vous le savez certainement un bâillon est un bandeau ou objet quelconque qu'on met sur, ou dans la bouche pour empêcher de crier ou de parler...... si l'on prend la signification  d'un petit Larousse pour le mot bâillonner on y retrouve « mettre dans l'impossibilité de s'exprimer »,,,,,

Tout le monde aura compris le pourquoi du comment !

Aucune inquiétude en ce qui me concerne malgré mon âge je suis capable de rendre au coup par coup comme je le disais dans un de mes articles « ni haine.... ni oubli ». Que ceux qui ne m'aiment pas ou ne me supportent pas passent leur chemin et continuent à colporter leurs élucubrations.

Michel Baqué n'a rien à se reprocher. Quand on est un homme, je dis bien un homme, un vrai, on a d'autres moyens plus intelligents de régler les problèmes que d'envoyer quelqu'un devant un tribunal correctionnel, après 42 années de travail, de compétences et de bénévolat. ce n'est pas grave, pour preuve que je suis pas mollasson, durant le mois passé j'ai distribué à pied plus de 5000 annuaires dans les boîtes aux lettres pour récupérer un peu d'argent pour prévoir d'éventuels frais de justice.

 Ceci n'est qu'une infime partie de mon bilan d'écriture pour 2017 sérieusement contrarié par ces événements, mais pour 2018 je vous promets de rester à l'écoute et aux aguets de tout ce qui peut intéresser les nombreux lecteurs de ce blog, que j'ai voulu à mon image, simple et honnête.

Je souhaite à tous une très bonne soirée de fin d'Année.....à l'an prochain !

Michel