Article de Txomin Hirigoyen, photos : Michel Baqué

Beaucoup d'internautes ont vu cette photo parue sur Facebook et mise en ligne il y a 48 heures.

Bouki

Il s'agit d'une photo de « Bouki » un vieux et gentil bouc devenu depuis 10 ans le copain de « Nano », un villeneuvois honorablement connu et apprécié par sa gentillesse. Nano, aime les animaux, et sur son terrain, outre ce magnifique bouc, paissent en toute tranquillité une demi-douzaine de chèvres et quelques poules qu'il élève pour profiter de quelques oeufs de qualité. Chez lui, les poules comme les chèvres, ne sont pas tués pour la consommation.... elles meurent de vieillesse après une vie tranquille.

Bouc de Nano 002

C'était le sort qui attendait « Bouki », mais la bêtise humaine, la méchanceté, l'idiotie et la cruauté ont changé la donne. La veille de la disparition du vieux bouc, c'est la fille de Nano , absent ce jour-là, qui s'est occupée d'alimenter les animaux, dont le bouc, qui gambadait en pleine forme dira-t-elle.

Le lendemain, à son retour, Nano est allé faire un tour sur son terrain est a constaté l'absence de Bouki. Il a constaté également que la clôture grillagée avait été défoncée en divers endroits, ce qui ne pouvait être l'oeuvre de Bouki. Sa fille fit donc paraître une annonce sur Internet, pensant que si quelqu'un avait croisé cet animal, elle pourrait peut-être le récupérer.

Bouc de Nano 004

Ici le grillage était arraché......

Bouc de Nano 001

Là, Nano a remis en place le grillage défonçé

Hélas, la réponse d'un internaute ne laissait aucun doute sur le sort de Bouki. Il gisait sur le bord de l'étang, un oeil en sang et tuméfié, avec des traces de coups sur les narines, la langue pendante...on avait tué sauvagement un animal qui ne dérangeait personne, une honte.

Une enquête est en cours , il n'y a donc pas lieu de donner davantage d'éléments, mais des associations de défense des  animaux ont pris en compte ce crime gratuit, dont trois jeunes villeneuvois sont soupçonnés avec plus que de fortes présomptions. Peu importe, que l'on se retranche derrière l'alcool, où la drogue, les faits sont là et doivent être sévèrement punis, il y en a assez de ces diverses et nombreuses exactions qui ne sont pas à l'honneur de certains jeunes villeneuvois.