Reportage Aldo Crevelli

Ils étaient une dizaine...garçons et filles, qui avaient choisi en pleine nuit d'investir en escaladant le portail, les parcelles des jardins partagés de La Planche.

 Mauvaise pioche pour ce petit groupe qui avait décidé d'aller saccager en particulier les plants de tomates des diverses parcelles, en effet, deux voisins vigilants, dont un attributaire d'une parcelle, alertés par des bruits en provenance du jardin, ont appelé la gendarmerie avant de se rendre dans les jardins et se trouver face à des hurluberlus qui trouvaient agréable de saccager le travail d'ouvriers et retraités, qui entretiennent leur parcelle. Heureusement, les gendarmes sont arrivés en nombre et très rapidement pour mettre fin aux discussions et prendre les identités de ceux qui n'avaient pu s'échapper comme certains par les Jardins du coeur.

Jardins de la planche Vue aérenne [1600x1200]

Après les inondations ou les jardiniers ont remis en état les parcelles, la clôture et les diverses constructions emportées par les eaux, ils ne comprennent pas pourquoi tant de méchanceté, de dégâts et de gaspillage d'aliments, et le collectif a décidé de déposer une plainte contre les jeunes délinquants, qu'ils soient filles ou garçons.

Qu'on le veuille ou non, c'est le même état d'esprit que ceux qui vont saccager des cimetières justes pour le plaisir de nuire à autrui, il faut que exemple soit donné pour que ces jeunes imbéciles n'aient l'envie de continuer à se conduire d'une manière totalement irresponsable, et apprendre à respecter le travail des autres.

jardin 7